TRANSPORT ET LOGISTIQUE

Généralités

Le secteur des transports peut s’aborder sous trois angles : le mode de transport (routier, ferroviaire, aérien, maritime, fluvial), la nature du transport (voyageurs, marchandises) ou l’activité professionnelle (conducteur, logisticien, commercial…). La logistique s’assure qu’un produit ou un service sera livré, ou mis à disposition, pour le bon destinataire, et ce dans les meilleurs délais.La logistique s’étend de l’achat ( gestion des fournisseurs), en passant par l’entreposage ( gestion de stocks et d’entrepôts), jusqu’au transport de distribution final.

Le secteur ” transport-logistique” poursuit son évolution pour s’adapter à l’internationalisation des échanges, aux nouveaux modes de consommation, à l’essor du e-commerce, à l’informatisation et à l’automatisation des process, ainsi qu’aux contraintes environnementales.

En résumé, la logistique c’est l’art et la manière de mettre à disposition un produit donné au bon endroit, au meilleur coût et avec la meilleure qualité.

Tendances de l’emploi

Ce secteur connaît une croissance globale des emplois et un accroissement des qualifications. Le transport routier et la logistique sont les principaux réservoirs d’emplois. Les métiers évoluent avec notamment le développement du numérique. Ouvriers déménageurs, conducteurs livreurs, conducteurs de marchandises longue distance ou de voyageurs doivent intégrer à la fois un bon sens relationnel et des compétences commerciales. Le recrutement se fait souvent avant le Bac, mais les industriels cherchant à améliorer leur efficacité, les jeunes diplômés en logistique, contrôle de gestion, marketing… ont des opportunités à saisir.

Le transport ferroviaire recrute au niveau Bac (pour les conducteurs), Bac +2 (pour les techniciens de l’équipement et du matériel), Bac + 4ou Bac +5 (pour les fonctions logistiques et commerciales).

Le transport aérien est en pleine croissance, de 4 à 5% par an. On estime à plus de 4 000 le besoin en recrutement pour 2018, dont près de 70% dans les métiers de la relation client, au sol et en vol. Pour affronter le marché, une solide formation scientifique est demandée Bac +2 minimum.

Le transport maritime, subit le tassement des échanges mondiaux. Le transport fluvial se développe. Cette filière a surtout besoin de navigants.

En Auvergne-Rhône-Alpes

En 2019, le secteur du transport et de la logistique (transport routier de marchandises, transport de voyageurs, transport aérien, services de déménagement ou de location, manutention…) regroupe plus de 7 600 établissements ( dont 5 210 dans le transport routier) et près de 168 000 salariés. Ces emplois représentent plus de 7% de l’emploi salarié régional ; ils sont en légère baisse de 3 % entre 2009 et 2019, le nombre de salariés a augmenté lui de 7 % sur la même période.

Source : Données Acoss-Urssaf 2009-2019 – Traitement Via Compétences

Pour en savoir plus

Pendant votre visite de FORMA

Rencontrez les professionnels et les jeunes en formation du secteur d’activité : 

Transport marchandises/voyageurs, Logistique,
Déménagement

Après le Forum des Métiers d’avenir :

Zoom métiers : des exemples….

La logistique
Le (la) responsable d’entrepôt organise et coordonne les opérations de gestion des flux physiques (réception, entreposage, préparation de commandes, expédition), en optimisant le rapport qualité/coût/délai. Il (elle) encadre une équipe de manutentionnaires, caristes, préparateurs trices de commandes…
L’agent-e de magasinage assure tout ou partie de la réception, du stockage, de la préparation et de la distribution des
marchandises.
Le transport routier
Le (la) déménageur-euse professionnel-le emballe les objets, démonte et remonte les meubles, charge et décharge les camions.
Le (la) technicien-ne d’exploitation en transport urbain et non-urbain établit les plannings des conducteurs-trices. Il (elle) réalise l’affectation des véhicules. Il (elle) collecte et diffuse les informations relatives aux services des conducteurs-trices.
Le (la) conducteur-trice routier-ière de marchandises conduit un véhicule porteur ou un ensemble articulé pour enlever, transporter et livrer les marchandises. Les fonctions commerciales, techniques et administratives sont de plus en plus importantes. L’activité peut se faire en courte ou longue distance (régional, national ou international).

Le transport ferroviaire
L’opérateur-trice de production exécute les opérations de manœuvre des wagons, voitures voyageurs et engins moteurs (attelage, dételage, tri…) et de formation des trains dans les chantiers de production. Il (elle) peut accompagner les trains de desserte marchandises.
L’opérateur-trice circulation réalise, dans une gare, un poste d’aiguillage ou un triage, des opérations de sécurité pour la formation et la circulation des trains. Il (elle) peut être chargé-e d’opérations commerciales simples.
Le transport aérien
Le personnel navigant commercial : les hôtesses de l’air et les stewards assurent une mission de sécurité des passagers ainsi qu’une mission commerciale pour répondre aux attentes des clients en effectuant le service à bord.
L’ingénieur-e de contrôle de navigation aérienne (aiguilleureuse du ciel) assure la sécurité des décollages et des atterrissages des avions, guide les appareils dans l’espace aérien.
Le transport maritime
Le (la) commandant-e dans la marine marchande trace la route à suivre, dirige les manœuvres délicates d’accostage ou d’appareillage et supervise le chargement ou le déchargement.
Le transport fluvial
Le (la) matelot-e participe aux manœuvres et à l’entretien du bateau, il (elle) guide le (la) capitaine dans les entrées d’écluses.

 

Formation (diplômes ou niveaux attendus)

 

CAP

Certificat d’aptitude professionnelle

Conducteur-livreur de marchandises
Opérateur(trice) logistique
Transport fluvial

Diplôme d’état 

 Ambulancier

BAC

Bac professionnel

Conducteur transport routier marchandises
Logistique
Organisation des transports de marchandises

Certification Professionnelle

Brevet d’initiation aéronautique

BAC + 2

Brevet de technicien supérieur

Gestion des transport et logistiques associée

Diplôme universitaire de technologie

Gestion logistique et transport
Qualité, logistique industrielle et organisation

Certification Professionnelle

Technicien supérieur en méthodes et exploitation logistique
Gestionnaire des opérations de transport routier de marchandises

BAC + 3

Licence professionnelle

Droit, économie, gestion mention logistique et pilotage des flux
Droit, économie, gestion mention gestion de production, logistique, achats

BAC + 5

Master professionnel

Droit, économie, gestion mention économie de l’environnement, de
l’énergie et des transports 

Retrouvez l’ensemble des formations sur le site du CARIF-OREF Auvergne-Rhône-Alpes: www.orientation.auvergnerhonealpes.fr

 

Porte Ouverte Etablissement