TEXTILE

Généralités

Bien plus que du textile… Au-delà des marchés du luxe, de la mode ou de l’ameublement, le textile couvre de plus en plus de marchés et d’applications : aéronautique, transports, médical, agriculture, industrie, électronique, bâtiment, protection et sécurité, environnement et énergies renouvelables, sans oublier les sports et loisirs.
Matériau souple d’avenir, le textile dispose en effet de propriétés qui lui
confèrent de nombreux avantages dont on ne commence qu’à découvrir l’étendue des utilisations possibles : légèreté, souplesse, résistance à la chaleur, aux agressions chimiques, à l’usure, textiles bioactifs (antibactériens, antimicrobiens)… Portée par une importante dynamique de recherche et d’innovation tout en intégrant le respect des normes environnementales, cette filière d’avenir dispose d’atouts majeurs pour répondre à des marchés de plus en plus pointus et exigeants, en particulier dans le domaine des textiles à usages techniques et fonctionnels.
Depuis la création, la recherche et développement, la production, la confection jusqu’à la distribution, les entreprises textiles régionales proposent l’ensemble des métiers et des techniques de la filière. Grâce à un puissant appareil de formation, la région Auvergne-Rhône-Alpes est la seule en France à proposer des parcours complets de formation initiale et continue, du lycée à l’école d’ingénieurs.

Tendances de l’emploi

La forte capacité d’innovation de la filière pour répondre aux enjeux sociétaux en matière de santé, d’environnement, de sécurité… conduit les industriels à rechercher des ouvriers, des techniciens et des ingénieurs très qualifiés, maîtrisant des connaissances, des techniques et des procédés variés.
Concentrant sur son territoire l’ensemble des métiers et des formations de la filière, l’industrie textile d’Auvergne-Rhône-Alpes, 1ère région et 1er bassin d’emploi textile de France, offre de réelles opportunités d’emplois qualifiés, que ce soit dans la R&D, la production ou la fonction commerciale (France et export). Les prévisions d’embauche à 5 ans en région s’établissent entre 3 500 et 5 000 personnes. L’évolution de la pyramide des âges, notamment dans la fonction industrielle, permet également aux jeunes d’intégrer la filière textile avec de réelles perspectives d’évolution professionnelle, soit en se spécialisant sur certains procédés innovants soit en complétant leurs compétences en formation
continue.

En Auvergne-Rhône-Alpes

En 2019, Auvergne-Rhône-Alpes regroupe près de 850 établissements qui emploient plus de 22 300 salariés. Ces emplois se concentrent pour la plupart dans les départements de la Loire (22%), du Rhône (15%) et de l’Isère (15%).

Source : Données Acoss-Urssaf 2009 -2019 – Traitement Via Compétences

À noter

PERFECT ! le Programme d’Investissement d’Avenir de la filière, une innovation majeure pour les jeunes qui cherchent à faire carrière dans le textile !
La plateforme des métiers du textile, frenchtex.org, vous permet de découvrir toutes les opportunités qu’offre cette filière encore trop méconnue.
Des infos-clés sur les marchés, les formations, les actus du secteur : des tests d’orientation, des témoignages, l’accès en un clic à des offres d’emploi et de
stages proposées par les entreprises textiles régionales à travers un site de géo-localisation des offres, mais aussi une plateforme collaborative pour trouver
facilement des solutions de transport partagé et d’hébergement chez l’habitant durant les formations ou les stages.

 

Pour en savoir plus

Pendant votre visite de FORMA

Rencontrez les professionnels et les jeunes en formation
du secteur d’activité :

Textile

Après le Forum des Métiers d’avenir :

Zoom métiers : des exemples….

Création
Le (la) concepteur-trice développeur-euse crée les collections de tissus, choisit ou fait concevoir des fils, réalise des échantillons, assure l’interface avec la production.
Le (la) dessinateur-trice textile crée les motifs des tissus. Indépendant-e ou dans un cabinet, il (elle) utilise de plus en
plus l’informatique (DAO/CAO).
Recherche et développement
Le (la) technicien-ne de R&D assiste le développeur-euse ou l’ingénieur-e R&D. Il (elle) réalise des essais, définit les réglages appropriés. Il (elle) réalise les tests et contrôle des essais et des phases de pré-industrialisation.
L’ingénieur-e textile met au point des produits et procédés (textiles thermorégulés, microencapsulés, microgreffés, antiUV, anti-acarien…).
Production
Le (la) conducteur-trice de machine pilote des installations industrielles de tissage, maille, d’ennoblissement ou des lignes de traitement des textiles techniques.
Le (la) moulinier-ière transforme le fil pour lui donner son toucher et ses propriétés spécifiques.

Le (la) technicien-ne de maintenance et de réglage règle les machines textiles très sophistiquées. Il (elle) est aussi apte à programmer les mouvements automatisés. Il (elle) garantit la conformité de la production.
L’imprimeur-euse applique sur une pièce de tissus de soie les différentes couleurs du motif à l’aide de cadres-pochoirs plats semi-automatisés.
Le (la) coloriste donne une couleur aux étoffes, maîtrise la chimie, les automatismes et l’informatique.
Commercial
Le (la) chef-fe de produit supervise la chaîne de production et de vente d’une ligne textile.
Le (la) responsable export recherche de nouveaux marchés à l’international.
Qualité et logistique
Le (la) contrôleur-euse de qualité met en place les procédures qualité et veille à leur respect.
Le (la) logisticien-ne organise le stockage de la production et son transport vers les sites de commercialisation.
Le (la) gestionnaire de commandes est responsable de la qualité des commandes et du respect des délais d’expédition.

 

Formation (diplômes ou niveaux attendus)

 

CAP

Certificat d’aptitude professionnelle

Conducteur d’installations de production

BAC

Bac professionnel

Pilote de ligne de production

Bac technologique
STI2D sciences et technologies de l’industrie et du développement durable spécialité innovation technologique et éco-conception

BAC + 2

Brevet de technicien supérieur

Innovation textile option A structures, option B traitements
Métiers de la mode – chaussure et maroquinerie
Métiers de la mode – vêtement

BAC + 3

Licence professionnelle

Sciences, technologies, santé mention métiers de l’industrie : conception de produits industriels

Diplôme national des métiers d’art et du design

Mention textile

 BAC + 4

Diplôme supérieur d’arts appliqués

Design mention mode

BAC + 5

Master professionnel

Sciences humaines et sociales mention mode

Diplôme d’ingénieur

Diplôme d’ingénieur de l’Institut textile et chimique de Lyon

 

Retrouvez l’ensemble des formations sur le site du CARIF-OREF Auvergne-Rhône-Alpes : www.orientation.auvergnerhonealpes.fr

 

 

Porte Ouverte Etablissement