PROPRETE

Généralités

Les entreprises de propreté et services associés interviennent pour rendre
l’environnement plus confortable et plus sain.

Les professionnels assurent la propreté et l’hygiène des lieux de travail, des lieux de soins et de santé (comme les hôpitaux, les maisons de retraite) ou encore des lieux de loisirs (comme les cinémas, les musées ou les parcs d’attraction).
Très éloignés du nettoyage domestique, les métiers de la propreté mettent en œuvre des techniques et des méthodes professionnelles. On utilise des machines comme des monobrosses, des rotolaveuses, des canons à mousse, des laveuses autoportées… Ces machines intègrent de l’électronique et de véritables ordinateurs de bord.

Les opérations de nettoyage sont encore plus précises dans des environnements où la propreté est un enjeu primordial : salles d’opération des hôpitaux, industries pharmaceutiques, agroalimentaires ou salles à empoussièrement contrôlé.
Chaque tâche exige alors des compétences pointues pour le prélèvement d’échantillons, la décontamination biologique ou chimique, ou encore l’aseptisation.

Tendances de l’emploi

Le marché de la propreté se situe parmi les tout premiers secteurs d’activités de services. Le marché offre des perspectives de développement, en particulier avec l’ouverture aux services associés (entretien d’espaces verts, travaux simples de rénovation de bâtiment…). Le secteur propose des métiers qui permettent aux plus motivés d’évoluer : agents d’entretien, chefs d’équipe, inspecteurs, commerciaux, chefs d’agence…

En Auvergne-Rhône-Alpes

Le secteur de la propreté regroupe plus de 2 500 établissements et près de 63 300 salariés. C’est un secteur en forte progression tant en nombre d’établissements qu’en nombre de salariés (respectivement +27% et +24% entre 2009 et 2019).

Source : Données Acoss-Urssaf 2009-2019 – Traitement Via Compétences

À noter

Le marché de la propreté est en pleine évolution : le contexte dans lequel évoluent les entreprises de propreté change. Pour répondre aux nouveaux enjeux de la profession (facility management, éco-responsablité…) les entreprises recherchent du personnel formé et qualifié et proposent de réelles perspectives d’évolution.

 

Pour en savoir plus

Pendant votre visite de FORMA

Rencontrez les professionnels et les jeunes en formation
du secteur d’activité : 

Hygiène, Propreté, Environnement

  • Consultez la documentation Onisep
    Collection Parcours :
    – Les métiers de l’environnement et du développement durable

Après le Forum des Métiers d’avenir :

Zoom métiers : des exemples….

Propreté
L’agent-e de services hospitaliers exécute l’entretien courant en établissements de santé. Il (elle) effectue des opérations de décontamination et de désinfection. Il (elle) nettoie dans les zones à risques ou sensibles (ex. bloc opératoire).
L’agent-e machiniste utilise des matériels comme la monobrosse ou la laveuse autoportée. Il (elle) met en œuvre des spray-méthodes, des décapages de sol et des nettoyages de revêtement (moquette, sol plastique…).
Le (la) laveur-euse de vitres spécialisé-e “travaux en hauteur” intervient sur des bâtiments difficiles d’accès, en utilisant les moyens d’élévation comme les plateformes élévatrices, les nacelles, les cordes… Il (elle) intervient uniquement sur des vitres et des glaces, avec un-e coéquipier-ière. Il (elle)
doit respecter des règles de sécurité très strictes car il (elle) travaille à des dizaines voire à des centaines de mètres au dessus du sol.
Le (la) chef-fe d’équipe supervise le travail de l’équipe et participe aux travaux de nettoyage, d’entretien et/ou de prestations associées. Il (elle) assure les liens entre les agents-es de services et le (la) responsable hiérarchique.

Le (la) responsable de secteur exerce une fonction clé d’interface entre l’entreprise de nettoyage industriel et ses clients-es. A la fois technicien-ne, manager, gestionnaire et commercial-e, il (elle) coordonne le travail des agents-es de service sur les sites compris dans son secteur géographique. Garant-e de la qualité de la prestation et du respect du cahier des charges, il (elle) recrute les agents-es de service et définit les moyens humains et les techniques de plus en plus sophistiquées à mettre en œuvre. Sur le terrain, il (elle) anime les équipes et contrôle leur travail.
Le (la) responsable qualité, sécurité, environnement préconise, met en place et fait appliquer les procédures sécurité et environnement. Il (elle) assure également le suivi du système qualité pour élaborer un schéma directeur permettant de prendre en compte les objectifs de la direction générale,
les contraintes de l’entreprise et les demandes des clients. Il (elle) effectue des audits internes en matière d’application des process et de la réglementation, il (elle) prend en charge la veille réglementaire et technologique, il (elle) peut animer une équipe chargée de mettre en place et d’appliquer la démarche qualité et environnement et des réunions ou des groupes de résolutions de problèmes.

 

Formation (diplômes ou niveaux attendus)

 

CAP

Certificat d’aptitude professionnelle

Agent de propreté et d’hygiène
Propreté de l’environnement urbain – collecte et recyclage

Certification Professionnelle

Agent de propreté et d’hygiène

BAC

Bac professionnel

Hygiène, propreté, stérilisation
Techniques d’interventions sur installations nucléaires

BAC + 2

Brevet de technicien supérieur

Métiers des services à l’environnement

Diplôme universitaire de technologie

Hygiène sécurité environnement

BAC + 3

Licence professionnelle

Droit, économie, gestion mention qualité, hygiène, sécurité, santé, environnement
Sciences, technologies, santé mention qualité, hygiène, sécurité, santé, environnement

Certification Professionnelle

Responsable développement hygiène propreté et services

 BAC + 4

Certification Professionnelle

Responsable de projets eau, hygiène et assainissement de la solidarité internationale

BAC + 5

Master professionnel

Sciences, technologies, santé mention ingénierie nucléaire

Retrouvez l’ensemble des formations sur le site CARIF-OREF Auvergne-Rhône-Alpes : www.orientation.auvergnerhonealpes.fr

 

Porte Ouverte Etablissement

 

MFR Les Ebeaux – 152, route de troinex 74350 Cruseilles

Journées portes ouvertes 6 mars, 7 avril, 19 mai et 16 juin. Inscription MFR Les Ebeaux