PLASTURGIE

Généralités

Les plastiques sont partenaires des grands défis technologiques et progrès majeurs de notre époque. A la pointe de la technologie, la plasturgie met en application de nouveaux procédés de fabrication et de nouvelles façons de produire, comme l’éco-conception.
La maîtrise technologique de la transformation des matières plastiques, les savoir-faire industriels permettent à la plasturgie d’être présente sur tous les marchés : médical (prothèse, seringue…), emballage (bouteille, packaging…), automobile (tableau de bord, pare-choc…), sport et loisir (planche à voile, rollers…), électronique (téléphone, ordinateur…), cosmétique, bâtiment, agriculture, jouet, électroménager…
Les entreprises plasturgistes proposent une diversité de métiers : métiers techniques, essentiellement dans le domaine de la production, mais également des métiers transversaux tels que responsable de maintenance, technicien qualité, technicien recherche et développement, technicien logistique, technico-commercial…

 

Tendances de l’emploi

 La plasturgie offre actuellement de nombreux débouchés ; les entreprises recrutent à différents niveaux de qualification.
Le métier de régleur (ou monteur régleur) par exemple est en pénurie.
Plus globalement, la tendance est au recrutement de personnel qualifié
(à partir du Bac professionnel).
Parallèlement, les industriels de la plasturgie offrent à leurs salariés la possibilité de progresser par l’enrichissement de leur poste (renforcement de l’autonomie, polyvalence…) ainsi que par la formation continue. Les innovations constantes de la plasturgie nécessitent un personnel très qualifié, maîtrisant à la fois des connaissances liées à la conception des
produits, aux machines, aux outillages et aux matériaux utilisés.

 

En Auvergne-Rhône-Alpes

En 2016, le secteur de la plasturgie regroupe 833 établissements qui emploient près de 28 000 salariés. Les entreprises sont présentes dans tous les départements de la région avec une très forte concentration dans le département de l’Ain (30% du total régional) avec notamment la
“Plastics Vallée” située autour d’Oyonnax. Le secteur est également bien présent dans les départements du Rhône, de l’Isère et de la Haute-Loire.

Source : Données Acoss-Urssaf 2016 – Traitement CARIF OREF
Auvergne-Rhône-Alpes

À noter

La filière de la plasturgie est attachée à la préoccupation environnementale. Des formations supérieures se sont adaptées et intègrent des nouvelles exigences.
L’industrie de la plasturgie et des composites s’oriente vers l’innovation via ses technologies et ses matériaux en constante évolution. Elle reste un secteur prometteur en termes d’évolution professionnelle pour les jeunes.

 

 

 

Pour en savoir plus

Pendant votre visite de FORMA

Rencontrez les professionnels et les jeunes en formation
du secteur d’activité : Plasturgie et composites

Après le Forum des Métiers d’avenir :

Zoom métiers, des exemples …

Concevoir – dessiner
Le (la) technicien-ne de conception contribue à mettre au point un produit et fait réaliser des essais. Il (elle) peut être
spécialiste des calculs de structure, prototypiste, metteur-euse au point.
Fabriquer – assembler – piloter
Le (la) conducteur-trice de machines veille au fonctionnement des machines de production et au déroulement du
cycle de fabrication. Il (elle) conduit les machines et leurs périphériques, contrôle les produits.
Le (la) monteur-euse – régleur-euse installe les moules et règle les machines, veille à leur fonctionnement. Il (elle) installe les outillages, effectue les réglages, les démarrages et les changements de production.
L’animateur-trice d’îlot de production pilote le fonctionnement d’unités de production. Il (elle) anime les échanges externes et internes nécessaires à la production.

Organiser – structurer
Le (la) responsable production assure la gestion globale d’ateliers de production. Il (elle) organise la production, introduit les innovations techniques et de management.
Le (la) technicien-ne méthodes analyse propose et met en œuvre des procédures pour optimiser la production. Il (elle) supervise la production et aménage les postes de travail (sécurité, ergonomie…).
Le (la) responsable de projet organise et gère de façon autonome un projet de développement d’un produit en matière plastique, de sa conception à sa livraison.
Le (la) contrôleur-euse qualité produits contrôle les produits fabriqués, les composants utilisés. Il (elle) participe aux missions d’audit interne, de qualité.

 

Formation ( diplômes ou niveaux obtenus)

CAP

Plasturgie

BAC Bac professionnel

Bac professionnel

Plastiques et composites

Bac Technologique

STI2D sciences et technologies de l’industrie et du développement durable spécialité innovation technologique et éco-conception
STL sciences et technologies de laboratoire spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire

BAC + 2

Brevet de technicien supérieur

 Europlastics et composites

Diplôme Universitaire des Technologies

Science et génie des matériaux

 

BAC + 3

Licence Professionnelle

Sciences, technologies, santé mention maintenance des systèmes
industriels, de production et d’énergie
Sciences, technologies, santé mention métiers de l’industrie : conception et amélioration de processus et procédés industriels

 

BAC + 5

Master Professionnel

Sciences, technologies, santé mention chimie et sciences des matériaux
Sciences, technologies, santé, mention sciences et génie des matériaux

 

Retrouvez l’ensemble des formations sur l’atlas de la formation initiale en Rhône-Alpes : http://afira.onisep.fr/atlas/

 

 

Portes Ouvertes