INDUSTRIE DE L’UNISAGE ET DU COLLETAGE

Généralités

Les métiers de l’industrie de l’usinage et du décolletage concernent
la conception, la fabrication et la vente de pièces de précision pour de nombreux secteurs : l’automobile, l’aéronautique-aérospatial, le médical, le bâtiment, l’électronique, l’électroménager, la connectique, le machinisme agricole, les travaux publics, l’armement, l’industrie électrique et nucléaire, etc…
Ce domaine est fortement marqué par l’innovation technologique :
numérisation et robotisation des moyens de production, intégration de l’informatique pour la gestion de la production, inter-connectivité des machines et des hommes, travail en réseau avec les clients et les fournisseurs.
Les enjeux forts du secteur sont :
– mettre en œuvre des moyens de production high-tech pour produire des pièces conformes aux exigences et aux délais : rôle des opérateurs-régleurs, techniciens et ingénieurs de production,
– maintenir les moyens techniques pour garantir la continuité de la production : rôle des techniciens et ingénieurs maintenance,
– optimiser les coûts, la qualité et les délais en production pour rester compétitif : rôle des techniciens et ingénieurs méthode, industrialisation,
– maîtriser les coûts, la qualité et les délais dans les flux du fournisseur jusqu’aux clients : rôle des techniciens et ingénieurs achats et supply chain,
– garantir la satisfaction du client grâce à des processus de contrôle et de surveillance : rôle des techniciens et ingénieurs qualité,
– rechercher et intégrer les dernières évolutions technologiques pour développer la performance: rôle des techniciens et ingénieurs recherche et développement,
– conquérir de nouveaux marchés en France et à l’international pour assurer la pérennité de l’entreprise : rôle des technico-commerciaux

Tendances de l’emploi

En France et à l’étranger, cette industrie propose des salaires élevés et de belles perspectives de carrière dans le secteur de la mécanique. Elle recherche des personnels hautement qualifiés techniciens et ingénieurs, mais aussi des opérateurs spécialisés : opérateurs-régleurs, contrôleurs qualité, opérateurs d’assemblage.

En Auvergne-Rhône-Alpes

En 2016, l’industrie de l’usinage et du décolletage regroupe plus de 2 700 établissements et emploie plus de 48 000 salariés. Ces emplois se concentrent essentiellement en Haute-Savoie et, plus particulièrement, dans la vallée de l’Arve et autour de Cluses entre Genève et le Mont-Blanc.

Sources : Données Acoss-Urssaf 2008-2016 – Traitement CARIF OREF
Auvergne-Rhône-Alpes

À noter

Face à la crise, le secteur du décolletage a choisi le développement à l’international, l’innovation, la formation vers l’excellence et l’investissement dans des technologies high-tech et intelligentes (numériques).

 

Pour en savoir plus

Pendant votre visite de FORMA

Rencontrez les professionnels et les jeunes en formation
du secteur d’activité sur le pôle Usinage et Décolletage

Sur l’espace Orientation tout au long de la vie :
• Consultez la documentation Onisep
Collection Parcours :
– Les métiers de la mécanique
– Les métiers de l’électronique et de la robotique

• Explorez les sites de l’Onisep :
www.onisep.fr/lyon
www.onisep.fr/grenoble
www.onisep.fr/clermont
www.onisep.fr/Mon-industrie

    Après le Forum des Métiers d’avenir :

    Zoom métiers : des exemples…

    Concevoir – dessiner
    Le (la) technicien-ne d’études conçoit les produits et définit la cotation de fabrication. Il (elle) calcule, conçoit, réalise et corrige les plans avec des outils de conception (CAO) et de dessin (DAO) assistés par ordinateur.
    Le (la) technicien-ne des méthodes prépare le travail, élabore les gammes de fabrication et la programmation, choisit les outils et définit les paramètres d’usinage, assure
    l’ordonnancement, le lancement et la plannification.
    Fabriquer – assembler
    Le (la) technicien-ne – régleur-euse sur tour automatique / machine outil à commande numérique réalise des pièces en série à partir de plans. Il (elle) définit un mode opératoire, choisit les outillages, programme et règle les machines. Il (elle) surveille le bon déroulement de la production et contrôle la qualité des pièces fabriquées.

    Organiser – structurer
    Le (la) technicien-ne qualité contrôle garantit la qualité des produits. Il (elle) réalise des plans et des gammes de contrôle, met en place des outils de suivi et gère les moyens de mesure et d’essais.
    Prévenir – dépanner
    Le (la) technicien-ne de maintenance assure l’entretien permanent, préventif et curatif des installations de production dans les ateliers et l’amélioration du rendement des machines.
    Vendre – promouvoir
    Le (la) technicien-ne technico-commercial-e développe et fidélise la clientèle, étudie le besoin du client, propose des solutions techniques et financières adaptées, négocie le prix de vente et apporte son concours au développement des produits.

     

    Formation ( diplômes ou niveaux attendus)

     

    CAP

    Certificat d’aptitude professionnelle

    Conducteur d’installation de production
    Décolletage : opérateur régleur en décolletage
    Outillages en moules métalliques

    BAC

    Bac Professionnel

     Pilote de ligne de production
    Productique mécanique option décolletage
    Technicien d’usinage

     Bac Technologique

     STI2D sciences et technologies de l’industrie et du développement
    durable spécialité innovation technologique et éco-conception

    BAC + 2

    Brevet de technicien supérieur

     Conception des processus de réalisation de produits
    Conception des produits industriels
    Conception et industrialisation en microtechniques
    Technico-commercial

    Dîplome universitaire de Technologie

    Génie mécanique et productique
    Qualité, logistique industrielle et organisation

    BAC + 3 

    Licence professionnelle 

     Sciences, technologies, santé mention métiers de l’industrie :
    mécatronique, robotique

     BAC + 5

    Diplôme d’ingénieur Diplôme d’ingénieur 

    Ecole polytechnique universitaire de Savoie
    Université de Chambéry spécialité mécanique-productique en
    partenariat avec l’ITII des Deux-Savoies

    Retrouvez l’ensemble des formations sur l’atlas de la formation initiale en Rhône-Alpes : http://afira.onisep.fr/atlas

     

    Porte Ouverte Etablissement

     

    …..