EDITION, INFORMATION, DOCUMENTATION

Généralités

Communication et médias constituent un univers professionnel étendu avec des métiers, connexes de plus en plus spécifiques. Mais tous exigent des compétences relationnelles, une forte culture générale, une bonne connaissance du digital et une vraie curiosité conjuguée à une grande rigueur.
Les « communicants » exercent sous 3 formes : salariés d’une entreprise, association ou collectivité, salariés en agence ou travailleurs indépendants (freelance). Ils travaillent au service de l’image globale ou pour un/des produits et donnent du sens. Les principaux métiers sont directeur de communication, responsable ou chargé des relations publiques, attaché de presse, community manager, data scientist, brand content manager, designer, directeur artistique,
graphiste, chef de produit ou de projet, chef de publicité, planneur stratégique, directeur de clientèle, responsable des études, concepteur/rédacteur, etc.
Les journalistes en presse écrite, audiovisuel et web, recherchent l’information, la vérifient, la publient dans le cadre d’une charte professionnelle exigeante. Ils sont aussi salariés d’un média, salariés en agence ou pigistes.
Les spécialistes de la gestion de l’information (documentalistes et bibliothécaires) qui collectent et mettent à la disposition des utilisateurs des données satisfaisant leurs besoins d’information.
L’usage du digital implique un élargissement des compétences et une
capacité d’adaptation à de nouveaux services et produits, exigeant l’acquisition de nouvelles compétences pour tous.

Tendances de l’emploi

Ces métiers sont fortement représentés en Auvergne-Rhône-Alpes, grande région de formation, mais aussi d’une grande richesse économique, avec beaucoup d’entreprises faisant appel à ces spécialistes.
Ces métiers sont pour la plupart assez récents et restent à une échelle incapable d’engloutir des bataillons de nouveaux diplômés. Même si les portes s’entrebâillent, les recrutements restent limités compte tenu de l’âge des actifs y exerçant aujourd’hui. Ces métiers connaissent tous un chômage et un développement important du travail précaire : les emplois de freelance/pigiste se multiplient. Une double culture peut donc être déterminante.
Dans la documentation et les bibliothèques, les emplois du secteur public sont accessibles par concours. Ceux du secteur privé concernent en grande majorité des contrats à durée déterminée (CDD) et se situent surtout en Île-de-France et plutôt dans les grandes entreprises dotées d’un centre de documentation. Les formations de type DUT (Bac +2) sont recommandées mais une double compétence (biologie, droit…) est souvent exigée par les recruteurs. Les technologies de l’information modifient les conditions d’exercice de la profession. Les documentalistes et les bibliothécaires, en tant qu’experts dans la gestion de bases de données, jouent de plus en plus un rôle de formateur auprès des utilisateurs, mais aussi d’animateur réseau. 

En Auvergne-Rhône-Alpes

En 2019, près de 26 200 personnes exercent un métier de la communication et de l’information (journalistes, assistants de la publicité et des relations publiques, interprètes, traducteurs…). Le secteur compte plus de 2 300 établissements. Le  nombre d’établissements et de salariés a progessé entre 2009 et 2019 (+11% pour les établissements et +7% pour les effectifs salariés).

Sources : Données Acoss-Urssaf 2009-2019 – Traitement Via Compétences

À noter

Avec la transformation digitale des entreprises les « communicants » ont une importante carte à jouer car ils disposent tout à la fois de la culture des contenus
stratégiques et de la connaissance de l’outil. Les postes de community management sont tout sauf anodins ! La communication interne voit son rôle valorisé dans
cette transformation numérique.

 

 Pour en savoir plus

Pendant votre visite de FORMA

Rencontrez les professionnels et les jeunes en formation du secteur d’activité : 

Dessin,Rendez-vous dans l’entreprise Conseil, Evénement, Numérique ,Médias, Information, Communication (sous réserve)

Après le Forum des Métiers d’avenir :

Zoom métiers : des exemples….

Information
Le (la) journaliste cherche et recueille l’information transmise au public sous forme d’interview, d’article, de reportage… en
s’adaptant au média utilisé (presse écrite, TV, radio, Internet…) et au public ciblé.
Communication
Le (la) chargé-e de communication est polyvalent-e ou spécialisé dans une fonction comme les relations publiques ou
presse, la communication interne, l’édition… Il (elle) travaille sur l’image et valorise l’activité de l’entreprise auprès de publics internes ou externes.
Le (la) chef-fe de publicité, au sein d’une agence de publicité, est en charge du conseil et du suivi de la communication des annonceurs. Il (elle) travaille souvent sous la direction de directeurs de clientèle responsables du suivi des budgets et du suivi commercial.
Le (la) brand content manager réalise des produits de communication interactifs en construisant des contenus associant textes, sons, images.
Le (la) concepteur-trice multimédia rédige des messages publicitaires en trouvant la formule choc pour capter l’attention du consommateur, imagine un scénario de film ou un spot tv ou video.

Le (la) chargé-e d’études média choisit les supports qui vont accueillir la campagne publicitaire en fonction des objectifs et du budget du client. Il (elle) compare et analyse les statistiques d’audience des différents médias.
Documentation et bibliothèque
Le (la) documentaliste, le (la) bibliothécaire collectent l’information sur tout support (papier ou électronique, texte ou image…), analysent, indexent, réalisent des produits documentaires, satisfont toute demande d’information, utilisent les technologies de l’information.
Le (la) documentaliste chargé-e de veille, le (la) gestionnaire des connaissances, utilisent les nouvelles technologies pour diffuser les informations dans l’entreprise.
Édition
L’éditeur-trice dirige une maison d’édition en suivant chaque étape du processus qui aboutit à la vente d’un livre : il (elle)
recherche et choisit les ouvrages, suit leur fabrication, les commercialise.

 

Formation (diplômes ou niveaux attendus)

 

BAC

Bac professionnel

Artisanat et métiers d’art option communication visuelle plurimédia

Bac technologique

STD2A sciences et technologies du design et des arts appliqués
STI2D sciences et technologies de l’industrie et du développement durable spécialité systèmes d’information et numérique
STMG sciences et technologies du management et de la gestion Spécialité ressources humaines et communication

Brevet Professionnel

Libraire

BAC + 2

Brevet de technicien supérieur

Communication

Diplôme universitaire de technologie

Information – communication option métiers du livre et du patrimoine

BAC + 3

Licence professionnelle

Arts, lettres, langues mention métiers du numérique : conception, rédaction et réalisation web
Sciences humaines et sociales mention métiers de la communication : chef de projet communication

 BAC + 4

Diplôme supérieur d’arts appliqués

Design mention graphisme

BAC + 5

Master professionnel

Sciences humaines et sociales mention information, communication
Sciences humaines et sociales, mention sciences de l’information et des bibliothèques

Diplôme de grandes écoles

Diplôme de l’Institut d’études politiques de Grenoble

 

Retrouvez l’ensemble des formations sur le site du CARIF-OREF Auvergne-Rhône-Alpes : www.orientation.auvergnerhonealpes.fr

 

Porte Ouverte Etablissement