BATIMENT

Généralités

Le secteur du Bâtiment rassemble tous les métiers qui oeuvrent à la construction, l’entretien et la rénovation des bâtiments : logements, usines, bureaux, hôtels, gares, édifices publics (collèges, gymnases…).

Le Bâtiment regroupe les métiers qui interviennent avant, pendant et après la construction/rénovation. En amont, ce sont les métiers des études et du commerce comme architecte, économiste de la construction, ingénieur d’études, urbaniste, technicien du bâtiment…
Pendant les travaux ce sont les métiers du gros oeuvre (maçon, charpentier), de l’enveloppe extérieure (couvreur), des équipements techniques (électricien, plombier) et de la finition/aménagement (menuisier, peintre).

Ces métiers peuvent être exercés avec de très nombreuses formations, du CAP au diplôme d’ingénieur. Ils sont exigeants en savoirfaire et capacités relationnelles.

 

Tendances de l’emploi

Le bâtiment représente l’un des plus importants secteurs économiques de notre pays avec près de 1 070 000 salariés dans plus de 390 000 entreprises. Majeure et diversifiée, cette filière rassemble un très grand nombre de métiers non délocalisables. En raison principalement des départs en retraite et de la mobilité entre secteurs économiques, les entreprises du bâtiment continuent de recruter en 2018.

Les entreprises recherchent de préférence des jeunes diplômés et qualifiés, à tous niveaux : compagnons/ouvriers qualifiés et très qualifiés pour les chantiers et les ateliers (CAP/BP/Bac Pro), chefs d’équipe et de chantier, techniciens (BTS/DUT), ingénieurs d’études, conducteurs de travaux, chargés d’affaires pour la conception, l’ingénierie, les bureaux d’études, la conduite de gros chantiers et d’affaires (diplôme d’ingénieur). Un des points forts est l’accès à la promotion interne, quel que soit le niveau d’entrée. Après quelques années d’expérience, la création d’entreprise peut être une possibilité d’évolution. Le secteur a notamment des besoins dans le gros oeuvre et pour les métiers de couvreur, de métallier. Les entreprises cherchent également à renforcer leur équipes en recrutant des chefs d’équipe, chefs de chantier, conducteurs de travaux.

Par ailleurs le secteur du bâtiment doit s’adapter aux défis du développement durable, ce qui occasionne une évolution des métiers et des gestes professionnels afin de répondre aux exigences règlementaires en matière de performance énergétique du bâtiment… Tout cela associé au nouvel enjeu de l’accessibilité des logements.

 

En Auvergne-Rhône-Alpes

En 2017, le secteur du bâtiment regroupe plus de 72 500 établissements et entreprises regroupant 15 300 jeunes en formation et 150 000 salariés. Le secteur pèse plus de 7% des emplois régionaux, malgré une légère baisse des effectifs entre 2008 et 2016. Au 1er trimestre 2018 le nombre de postes salariés augmente de 1,6%, l’évolution moyenne sur la France est semblable pour la même période. Le nombre de demandeurs d’emploi dans la construction poursuit son recul au 1er trimestre 2018.

Source : CERC Auvergne-Rhône-Alpes

À noter

Les métiers de l’auto, du camion, de la moto et du vélo sont très variés, de la technique à l’expertise en passant par le management. Ils sont accessibles par de nombreux parcours de formations.

 

Pour en savoir plus

Pendant votre visite de FORMA

Rencontrez les professionnels et les jeunes en formation du secteur d’activité :

Bâtiment et Travaux publics
Ingénierie

  • Consultez la documentation Onisep
    Collection Parcours :
    – Les métiers du bâtiment et des travaux publics
    – Les métiers de l’énergie
    – Les métiers de l’architecture, de l’urbanisme et du paysage

Après le Forum des Métiers d’avenir :

Rencontrer un spécialiste du bâtiment auprès des points info bâtiment d’Auvergne-Rhône-Alpes (renseignements au 04 72 44 45 20)

Zoom métiers: des exemples… 

La création

L’architecte, l’ingénieur-e, le (la) chef-fe de projet, l’économiste de la construction participent à l’étude et la réalisation des plans, des descriptifs et des enveloppes budgétaires.
L’ingénieur-e d’études propose au client des méthodes, des techniques. Il (elle) détermine un planning et chiffre le coût de réalisation du projet. Il (elle) supervise le déroulement des travaux.
L’économiste de la construction évalue le prix de revient de la future construction et contrôle, tout au long des travaux, que son budget soit bien respecté (hors aléas).
La construction

Le (la) maçon-ne installe les fondations, élève les murs, construit les dalles. Il (elle) lit les plans, connaît le dessin et la géométrie.Le (la) charpentier-ière bois trace et taille en atelier puis assemble sur le chantier une charpente, un chalet, une passerelle… Il (elle) maîtrise géométrie, calcul et dessin technique.

Le (la) couvreur-euse pose, répare et entretient la toiture d’un édifice avec la tuile, l’ardoise, la terre cuite, le plomb, le zinc, l’acier.
Le (la) vitrier-ère/miroitier-ère met en œuvre des ouvrages en verre, des portes automatiques, des verrières, des vitrines… Il (elle) travaille différents verres, le chassis…
Le (la) monteur-euse en installations sanitaires (plombierière) installe et entretient les canalisations et tuyauteries (eau, gaz, air comprimé) et les équipements tels que baignoires, lavabos, chaudières…
L’encadrement de chantier

Le (la) chef-fe d’équipe, le (la) chef-fe de chantier et le (la) conducteur-trice de travaux coordonnent l’avancement de la construction et dirigent les équipes.

 

Formation ( diplômes ou niveaux attendus)

 

CAP

Certificat d’aptitude professionnelle

Carreleur mosaïste
Monteur en installations thermiques
Plâtrier – plaquiste

BAC

Bac professionnel 

Etude et réalisation d’agencement
Ouvrages du bâtiment : métallerie
Technicien constructeur bois

Bac technologique STI2D sciences et technologies de l’industrie et du développement durable spécialité architecture et construction

Brevet professionnel
Maçon
Métiers de la pierre
Peintre applicateur de revêtements
BAC + 1

Mention complémentaire Technicien en énergies renouvelables

BAC + 2

Brevet de technicien supérieur

Bâtiment
Etudes et économie de la construction
Fluides, énergies, domotique

 Diplôme universitaire de technologie 

Génie civil – construction durable
Génie thermique et énergie

BAC + 3

Licence professionnelle

Sciences, technologies, santé mention métiers du BTP : bâtiment et construction
Sciences, technologies, santé mention métiers du BTP : performance énergétique et environnementale des bâtiments

BAC + 5

Master professionnel    Sciences, technologies, santé, génie civil
Diplôme d’ingénieur  l’Ecole polytechnique de l’Université Clermont Auvergne spécialité génie civil

 

Retrouvez l’ensemble des formations sur l’atlas de la formation initiale en Rhône-Alpes : http://afira.onisep.fr/atlas/

 

 

Portes ouvertes Etablissements

 

 

……….