INDUSTRIE DES PAPIERS CARTONS

Généralités

Issu d’une matière première renouvelable et biodégradable, le papier est un biomatériau recyclable faisant appel aux technologies les plus avancées. Le secteur fabrique et développe de nouveaux produits biosourcés à partir de la fibre de cellulose : packaging, produits d’hygiène absorbants, papiers s’intégrant dans l’ère du plurimedia, metapapier (papier peint protégeant des ondes wifi), emballage intelligent, biocarburant… L’innovation est largement
favorisé par la présence, en France, de laboratoires de recherche de renommée internationale.

Le secteur offre des métiers variés
• Les entreprises de la production de pâte de cellulose et de
papiers ou de cartons utilisent des technologies de pointe nécessitant des compétences de plus en plus élevées. Les enjeux en matière d’environnement et d’énergie conduisent ces entreprises à développer des procédés innovants et appellent de nouveaux profils d’experts.
• Les entreprises de la transformation des papiers et cartons
fabriquent des produits finis très techniques et visuels, qui requièrent des compétences d’opérateurs, techniciens, ingénieurs
spécialisés, mais aussi des compétences créatives de concepteurs ou responsables en marketing.
• Les entreprises spécialisées dans la vente de papiers (d’art,
d’impression, bureautiques) sont positionnés sur des emplois
porteurs des secteurs du commerce et de la logistique.

 

Tendances de l’emploi

Les dix prochaines années vont être marquées par un fort renouvellement des effectifs, impliquant le recrutement de nouvelles compétences pour ces métiers en production et commercial.
Les industries des papiers cartons se sont engagées dans la professionnalisation des salariés et la sécurisation des parcours. L’alternance et l’apprentissage sont fortement sollicités par les industriels. De réelles perspectives d’évolution professionnelle existent tant au niveau
national qu’international.

En Auvergne-Rhône-Alpes

En 2016, plus de 210 établissements emploient près de 7 600 salariés dans le secteur des industries des papiers et cartons. Près de 24% des emplois se concentrent dans le département de l’Isère. Les effectifs tout comme le nombre d’établissements sont en diminution entre 2008 et 2016 (-19% pour les effectifs et -24% pour les établissements).

Source : Données Acoss-Urssaf 2008-2016 – Traitement CARIF OREF
Auvergne-Rhône-Alpes

À noter

Emballages alimentaires ou packaging de luxe, produits d’hygiène, papiers graphiques, étiquettes
intelligentes ou composants de nos téléphones portables… Au quotidien, nous utilisons des produits issus de l’industrie du papier et du carton. Et les fibres de celluloses qui les composent ne cessent de trouver de nouveaux usages.
Avec plus de 70 000 salariés et 1 200 établissements en France, les entreprises qui fabriquent la pâte, le papier et le carton, transforment ou distribuent les
produits, répondent ainsi à une demande considérable. Implantées sur tout le territoire et parfois liées à des groupes internationaux, elles recrutent en France et à l’étranger.
Une filière de formation complète, du CAP à bac+5, voire jusqu’au doctorat (dont les écoles spécialisées du secteur regroupées dans un réseau AFIFOR), permet aux jeunes d’exercer ces métiers avec de bonnes perspectives d’évolution.

 

Pour en savoir plus

Pendant votre visite de FORMA

Rencontrez les professionnels et les jeunes en formation du secteur d’activité : Industries des papiers cartons

  • Consultez la documentation Onisep
    Collection Parcours :
    – Les métiers de la chimie
    Collection Zoom sur les métiers :
    – Les métiers du papier et du carton

Après le Forum des Métiers d’avenir :

Zoom métiers : des exemples

Production des pâtes, papiers et cartons
L’opérateur-trice de fabrication de pâte de cellulose gère un atelier qui fabrique la pâte à papier, soit à partir de bois
soit à partir de papier recyclé. Les procédés sont multiples et complexes, à la pointe de la chimie du végétal.
Le (la) conducteur-trice de machine à papier règle et conduit une machine qui transforme la pâte à papier en
bobines de papiers. Il (elle) pilote une ligne de procédés pluri-technologiques ; très haute technicité et capacités relationnelles sont requises.
Le (la) chargé-e du traitement des eaux prélève et analyse des échantillons d’eau. Il (elle) vérifie la conformité aux réglementations en matière de rejet dans l’eau.
Le (la) conducteur-trice de chaudière/énergéticien-ne est responsable de la production de vapeur pour le site de
production. Il (elle) peut être responsable du dispositif de cogénération.
Transformation des papiers et cartons
Le (la) conducteur-trice de ligne de transformation règle et conduit une machine qui transforme le papier ou le carton
en produits dérivés (enveloppes, étiquettes, emballages, etc.).

Le (la) concepteur-trice d’emballage crée des formes d’emballage adaptées au produit à emballer, à l’esthétique et
aux propriétés demandées.
Le (la) coloriste mesure les couleurs des échantillons à reproduire et conçoit la formulation des encres.
Le (la) responsable éco-conception/qualité est en charge de la conformité des produits fabriqués et du respect des lois environnementales.
Distribution des papiers
Le (la) chef-fe de produit accompagne une gamme de produits jusqu’à sa commercialisation.
Le (la) responsable logistique conçoit et organise la circulation des produits depuis la réception jusqu’à la livraison auprès du client final.

 

Formation (diplôme ou niveau attendus)

 

CAP

Certificat d’aptitude professionnelle

Conducteur d’installations de production
Propreté de l’environnement urbain – collecte et reyclage

BAC

Bac professionnel

Pilote de ligne de production
Procédés de la chimie, de l’eau et des papiers-cartons
Réalisation de produits imprimés et plurimédia

Bac technologique

 STI2D sciences et technologies de l’industrie et du développement
durable spécialité innovation technologique et éco-conception

BAC + 2

Brevet de technicien supérieur

Etudes de réalisation d’un projet de communication option B :
études de réalisation de produits imprimés
Maintenance des systèmes
Pilotage de procédés

Diplôme universitaire de technologie

Génie chimique, génie des procédés option procédés
Mesures physiques
Packaging, emballage et conditionnement

BAC + 3

Licence professionnelle

Sciences, technologies, santé mention chimie industrielle
Sciences, technologies, santé mention métiers de l’industrie : gestion
de la production

BAC + 5

Diplôme d’ingénieur
Diplôme d’ingénieur de l’Ecole internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux de l’Institut national
polytechnique de Grenoble

 

Retrouvez l’ensemble des formations sur l’atlas de la formation initiale en Rhône-Alpes : http://afira.onisep.fr/atlas/

Porte ouverte Etablissement

…..